Broderie

mon premier tambour brodé

 

Cet été, je me suis découvert un nouveau dada: la broderie . Mon mec appelle cela « ma propension à faire des trucs chiants ». 

Certes la broderie prend du temps et demande de la minutie, mais ça n’a rien de chiant. Je dirais même que c’est méditatif. Oui, oui !

Elle a par ailleurs l’avantage de pouvoir se pratiquer partout, contrairement à la couture. C’est facile d’emmener tout son petit bazar de broderie partout et elle peut même se pratiquer dans la voiture pendant les longs trajets de vacances. Si on n’a pas gerbouille bien sûr ….

Une fois de plus, ce sont les modèles vus sur instagram qui m’ont donné envie.

J’ai commencé par un tambour avec des fleurs en relief. Une fois le modèle trouvé, j’ai regardé quelques vidéos pour apprendre les points de base, décalqué le modèle et je me suis mise au boulot. Pour ce qui est du fil j’avais un petit stock rescapé de mon hobby de petite fille à faire des canevas. Déjà à l’époque il fallait toujours que j’ai mes mains occupées.