Couture

wrap dress

Voici certainement une des cousettes dont je suis le plus fière. Il s’agit de la kielo wrap dress. J’ai découvert cette robe sur pinterest, elle était très bien mise en valeur par celle qui la portait.

Le patron est en anglais mais n’est vraiment pas compliqué à comprendre. Il faut un grand métrage de tissu pour la réaliser car comme son nom l’indique il s’agit d’une robe dans laquelle on s’enroule littéralement. Elle est très longue, ce qui la rend encore plus élégante.

Le tissu « marinière » est un jersey de toto tissu. La qualité est assez épaisse, il ne roulotte pas ce qui est vraiment un plus quand on coud du jersey. Je pensais l’assembler à la surjeteuse, mais je n’en ai même pas eu besoin.

Lorsque j’ai craqué pour le motif rayures, j’avais omis l’importance du raccord. Après quelques dizaines de minutes de prise de tête, j’ai réussi à faire un raccord parfait au niveau des rayures du dos. Oui, oui, je vous l’ai dit, j’en suis fière !

Un autre tissu m’attend déjà pour réaliser une deuxième du même nom.

Couture

trousse de toilette

Je craque souvent pour des trousses de toilettes avec des motifs dingues. Le problème est que souvent elles sont trop petites, manquent de poches, sont salissantes ….

Il me fallait donc une trousse de toilette qui allie le côté pratique (avec des poches, un tissu intérieur enduit, assez grande pour accueillir tout mon bazar) et à la fois belle à regarder et emporter.

J’insiste sur le tissu intérieur enduit. Qui n’a pas bousillé une fois sa trousse de toilette en y faisant couler du maquillage ?

J’ai trouvé le modèle idéal sur le blog Mes Petites Coutures. J’ai oté les poignées qui selon moi ne sont pas nécessaires.

Les tissus extérieurs viennent de Mondial Tissu. Et oui, même si les vendeuses sont aussi délicates si elles vendaient du saucisson au rayon boucherie de carrefour, il faut avouer que leurs tissus sont plutôt magnifiques. L’enduit est un tissu mexicain trouve sur le site casa frida


Couture

la balle de préhension Montessori

Ce cadeau est enfin offert, je peux donc le présenter ici. Il s’agit d’une balle dite « balle de préhension ». Pour faire simple, elle a pour but de développer la coordination entre l’oeil et la main du bébé. Il apprend ainsi à contrôler ses mains pour effectuer des mouvements précis.

C’est la première fois que je la réalise. Le tuto vient de ce site.

La confection n’est pas compliquée mais demande beaucoup de minutie et de patience. Pour celles qui n’aiment pas coudre à la main, passez votre tour. C’est l’étape finale.

Couture

Le Machin

S’il y a bien un album de littérature jeunesse dont je ne me lasse pas c’est Le Machin de Stéphane Servant et Céline Bonbon. Bon je n’aime pas trop, même pas du tout, faire de la pub pour amazon. Bien sûr, si vous avez l’occasion de l’acheter chez votre libraire du coin, c’est préférable !!

Le Machin est une histoire très drôle, aussi bien pour les enfants que les adultes. Sans vous la spoiler, elle raconte comment plusieurs personnages se disputent un morceau de tissu en lui trouvant à chaque fois une utilité différente, jusqu’à ce qu’un petit homme apparaisse et dévoile la véritable utilisation de ce morceau de tissu.

Cela faisait longtemps que j’avais envie de réaliser un tapis à histoire. C’est un ouvrage assez long, c’est pourquoi il me fallait trouver l’histoire parfaite. Le Machin est une histoire qui s’adapte (je trouve) à tous les âges de la maternelle, le tapis me sera donc utile longtemps je l’espère. J’ai essayé de coller au plus au visuel des personnages. Lorsque je l’ai présenté à mes élèves ils m’ont dit « waaaaaa, on dirait le vrai ». Inutile de vous dire que j’étais fière.

Plusieurs collègues m’ont passé commande mais vu le temps passé dessus, ce type d’ouvrage est invendable. (Pour les non initié(e)s, un ouvrage est quelque chose que l’on réalise à la main. J’aime bien utiliser ce mot un peu suranné).

Tricot & Crochet

les bonnets de doigts

Comme je l’ai déjà peut être dis ici, je suis institutrice en maternelle. J’ai cherché une idée ludique pour intéresser les enfants au dénombrement et j’ai trouvé cette super idée de Dominique Valentin: les bonnets de doigts.

Certaines collègues font ça avec des capuchons de feutres abimés, ou découpent des vieux gants. Une fois de plus, je me suis inspirée de Bliss cocotte.

Comme elle, je voulais quelque chose de réaliste, qui donne envie aux enfants et je n’ai pas été déçue. Ils ont vraiment adoré ces mini bonnets, tout doux et se sont intéressés à la situation d’apprentissage. Pari gagné !!

J’ai suivi à la lettre l’explication de bliss cocotte que je remets ici:

Au crochet n° » commencer par 12 mailles en l’air, fermer par une maille coulée puis faire 3 rangs en maille serrée. Ensuite faire un rang en maille serrée en répartissant 2 diminutions ( par ex 5ms, 1dim, 5ms, 1dim). Réaliser l’opération une deuxième fois: rang normal puis rang avec 2dim. Continuer en faisant une maille sur deux jusqu’à la fin. Terminer par coudre un petit pompon tout en haut.

Et puis je n’ai pas pu m’empêcher de réaliser des jolis cartes nombres avec un beau papier au verso.

Couture

Un t-shirt en jersey

Comme je l’ai déjà dis plusieurs fois ici, j’ai eu la chance d’avoir une surjeteuse pour mes 30 ans (que je fêtais il y a un an tout pile). La surjeteuse est géniale pour coudre du jersey, un tissu extensible.

Je me suis offert par la même occasion un cours de couture en ligne. Et oui ça existe ! Artesane est un site qui propose des vidéos de loisirs créatifs (par exemple cours de patchwork, réalisation d’un sac en cuir, broderie ….)

J’ai opté pour un cours qui s’intitule « toutes les techniques professionnelles pour coudre du jersey ».

Il s’agit d’un cours réalisé par Muriel du blog des étoiles et des pois. Elle est aussi instit, passionnée de couture et de crochet. Muriel est très douée et sa matière de prédilection est le jersey.

Dans ce cours elle y présente la surjeteuse bien sûr, et propose des patrons ainsi qu’un pas à pas pour réaliser un t shirt. J’ai réalisé le mien dans un jersey blanc avec des petites étoiles jaune fluo trouvé chez Mondial Tissu. J’ai cousu des écussons achetés une bouchée de pain chez Sostrene Grene.

 

Couture

les rideaux en double gaze de coton

Cet été, j’ai eu envie de changement dans la chambre d’amis. J’ai d’abord voulu repeindre les murs en jaune moutarde, mais j’ai bien senti que mon chéri était sceptique, voir complètement contre.

J’ai donc décidé d’assouvir mon envie pour cette couleur en remplaçant les anciens rideaux (blancs devenus beiges  par endroit à cause du soleil).

J’ai d’abord repéré des rideaux comme ceux qui se trouvent sur ce site. La double gaze de coton est une matière que j’aime beaucoup, je trouve qu’elle a un côté très naturel, un peu comme le lin).

J’ai essayé de les copier en faisant des nouettes un peu plus larges. J’aime beaucoup le résultat, et la couleur of course.

 

Couture

les coussins feuillus

Voici un tissu de la dernière collection Mondial Tissu sur lequel j’ai tout de suite craqué.

Dés que je l’ai vu, je savais qu’il viendrait tôt ou tard orner mon canapé. Il m’aura fallu un peu de temps pour me lancer, j’ai profité de mes premiers jours de vacances pour filer à Mondial tissu, mettre en route ma machine et en deux temps, trois mouvements, 3 nouveaux coussins venaient remplacer les anciens ( qui partiront sur le petit canapé du coin bibliothèque de ma classe).

Au départ, j’avais prévu de faire un petit coussin jaune moutarde et deux plus grands entièrement réalisé avec ce tissu imprimé. Mais bécasse que je suis, je n’ai pas pris assez de tissu. J’ai donc réalisé les deux plus grands coussins en mode bi-face: l’une imprimée et l’autre jaune moutarde avec des petits pois blancs.

J’ai utilisé un tutoriel trouvé sur ce site.

Je trouve que coudre un coussin est un projet parfait pour débuter en couture. Il requiert peu de technique (mis à part le montage de la fermeture éclair), et très vite, le résultat apparaît avec la satisfaction qui va avec.

Couture

Veste Grand’Ourse Ikatee

J’ai récemment cousu une veste pour ma petite nièce. Il s’agit du patron « Grand’Ourse » de la marque Ikatee.

J’ai très vite craqué pour les oreilles de lapin. Certains trouvent ça niais mais personnellement je suis fan des vêtements pour enfants à oreilles d’ours ou de lapin.

L’extérieur est un velours trouvé chez Mondial Tissus et l’intérieur est un jersey motif pandas trouvé dans la jolie boutique l’atelier.

J’ai rajouté du passepoil doré au bout des manches, gold power dés le plus jeune âge.

 

Il existe aussi une version de ce patron sans capuche avec des oreilles d’ours.

Couture

le « twisted turban »

Colette a encore frappé ( Colette est le petit nom que j’ai décidé de donner à ma surjeteuse, vous n’avez donc pas fini d’entendre parler d’elle par ici ).

Comme beaucoup j’imagine, par ces fortes chaleurs je ne supporte pas d’avoir les cheveux détachés. Un balai espagnol en guise de cheveux et un visage en sueur, ce n’est pas très glam.

J’ai réquisitionné mes chutes de jersey pour me faire un « twisted turban », assez large je trouve cela plus sympa.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire ça ne tient pas  chaud du tout. Et puis ça donne un côté rétro qui me plaît bien. J’ai envie d’en faire de toutes les couleurs pour accessoiriser mes (nombreuses) robes.

J’ai suivi à la lettre ce tuto que je trouve très bien expliqué. Merci filoute !