Couture

Les vêtements de poupées

 

Voici un projet que je n’aurais certainement pas réalisé sans confinement.

Je m’étais toujours dis « non, jamais, trop petit, trop fastidieux », et puis voilà.

Il faut dire que j’ai trouvé des supers patrons sur le site de maaylechic

Les patrons sont très bien expliqués, malheureusement je n’ai pas de poupons à la maison pour les essayer. Ils sont conçus pour une taille de poupée de 30 cm.

Dans l’idéal, j’aimerais en réaliser toute une petite collection pour les poupées de la classe, un coin très prisé par les petits élèves. Prochain projet : les couches en tissu et la gigoteuse.

Je n’avais jamais rien cousu de si petit, je dois avouer que je trouve ça mignon tout plein.

Au départ, j’avais prévu de mettre des pressions pour fermer la robe et la combinaison. Et puis j’ai pensé à ces petites mains qui n’ont encore pas vraiment de force, j’ai opté pour le ruban autour du bouton.

Couture

Apprendre à tisser

En maternelle, le tissage est un apprentissage. Il permet de développer la motricité fine, la capacité d’attention, les repères visuels …

C’est une activité complexe qui nécessite d’être travaillée.

J’avais repéré cet atelier de tissage en tissu sur pinterest et je trouvais que c’était une bonne idée. Souvent, on utilise du matériel en plastique mais le tissu est bien plus chaleureux.

J’ai hâte de l’utiliser à l’école même si j’ai bien peur qu’au vu des conditions actuelles ça n’arrive pas de si tôt.

Couture

Les sacs à histoires

 

Cela fait quelques années que j’utilise dans ma classe des sacs à histoires. Il s’agit de sacs dans lesquels je place un album étudié en classe ainsi que quelque chose en lien avec cet album (des marottes pour raconter l’histoires, des petits jeux, une maquette de l’histoire …), le tout circule dans les familles. Le but est de faire rentrer un peu d’école à la maison et notamment l’écrit à travers les histoires.

Jusqu’à présent je mettais le tout dans des vulgaires tote bag en toile. J’ai eu envie cette année de faire quelque chose de plus esthétique. J’ai donc cousu des sacs en forme de tote bag ( donc très simples à faire) avec des jolis tissus. Je les ai doublés pour plus de solidité et j’ai cousu sur le devant un petit morceau de tissu vinyle transparent afin de pouvoir y insérer des illustrations des couvertures d’albums.

Vous verrez aussi une maquette de l’histoire « quatre petits coins de rien du tout », réalisée en toile de jute et feutrine. J’aime beaucoup cette histoire qui parle de la différence. Je vous laisse la découvrir ici avec un formidable accent québécois 😉

Couture

Le raconte-tapis du Petit Chaperon Rouge

J’ai eu la chance de participer cette année à une formation très intéressante sur les sacs à histoires. Une collègue, Muriel, nous a présenté des choses qu’elle avait fabriquées et je suis tombée d’amour pour son raconte tapis du Petit Chaperon Rouge.

Je l’ai donc reproduit quasiment à l’identique: la maison de la Grand Mère ainsi que cette du Petit Chaperon Rouge, séparées par deux chemins. L’un plus court afin que le Méchant Loup arrive plus vite à la maison de la Grand Mère.

J’ai beaucoup aimé l’idée des personnages représentés par des cônes qui peuvent s’emboîter: le Méchant Loup mange la Grand Mère puis le Petit Chaperon Rouge.

Couture

La « sister mini » de Vanessa Pouzet

Je suis tombée sous le charme de ce tissu au moment des fêtes à Mondial Tissus. J’ai tout de suite sû que je voulais réaliser une sister mini avec. D’habitude, j’achète du tissu et je réfléchi ensuite au patron. C’est donc assez rare qu’un patron me vienne en tête au moment d’acheter le tissu.

Il s’agit d’un patron de Vanessa Pouzet, très élégant, parfait pour une petite jupe hivernale.

Couture

wrap dress

Voici certainement une des cousettes dont je suis le plus fière. Il s’agit de la kielo wrap dress. J’ai découvert cette robe sur pinterest, elle était très bien mise en valeur par celle qui la portait.

Le patron est en anglais mais n’est vraiment pas compliqué à comprendre. Il faut un grand métrage de tissu pour la réaliser car comme son nom l’indique il s’agit d’une robe dans laquelle on s’enroule littéralement. Elle est très longue, ce qui la rend encore plus élégante.

Le tissu « marinière » est un jersey de toto tissu. La qualité est assez épaisse, il ne roulotte pas ce qui est vraiment un plus quand on coud du jersey. Je pensais l’assembler à la surjeteuse, mais je n’en ai même pas eu besoin.

Lorsque j’ai craqué pour le motif rayures, j’avais omis l’importance du raccord. Après quelques dizaines de minutes de prise de tête, j’ai réussi à faire un raccord parfait au niveau des rayures du dos. Oui, oui, je vous l’ai dit, j’en suis fière !

Un autre tissu m’attend déjà pour réaliser une deuxième du même nom.

Couture

trousse de toilette

Je craque souvent pour des trousses de toilettes avec des motifs dingues. Le problème est que souvent elles sont trop petites, manquent de poches, sont salissantes ….

Il me fallait donc une trousse de toilette qui allie le côté pratique (avec des poches, un tissu intérieur enduit, assez grande pour accueillir tout mon bazar) et à la fois belle à regarder et emporter.

J’insiste sur le tissu intérieur enduit. Qui n’a pas bousillé une fois sa trousse de toilette en y faisant couler du maquillage ?

J’ai trouvé le modèle idéal sur le blog Mes Petites Coutures. J’ai oté les poignées qui selon moi ne sont pas nécessaires.

Les tissus extérieurs viennent de Mondial Tissu. Et oui, même si les vendeuses sont aussi délicates si elles vendaient du saucisson au rayon boucherie de carrefour, il faut avouer que leurs tissus sont plutôt magnifiques. L’enduit est un tissu mexicain trouve sur le site casa frida


Couture

la balle de préhension Montessori

Ce cadeau est enfin offert, je peux donc le présenter ici. Il s’agit d’une balle dite « balle de préhension ». Pour faire simple, elle a pour but de développer la coordination entre l’oeil et la main du bébé. Il apprend ainsi à contrôler ses mains pour effectuer des mouvements précis.

C’est la première fois que je la réalise. Le tuto vient de ce site.

La confection n’est pas compliquée mais demande beaucoup de minutie et de patience. Pour celles qui n’aiment pas coudre à la main, passez votre tour. C’est l’étape finale.

Couture

Le Machin

S’il y a bien un album de littérature jeunesse dont je ne me lasse pas c’est Le Machin de Stéphane Servant et Céline Bonbon. Bon je n’aime pas trop, même pas du tout, faire de la pub pour amazon. Bien sûr, si vous avez l’occasion de l’acheter chez votre libraire du coin, c’est préférable !!

Le Machin est une histoire très drôle, aussi bien pour les enfants que les adultes. Sans vous la spoiler, elle raconte comment plusieurs personnages se disputent un morceau de tissu en lui trouvant à chaque fois une utilité différente, jusqu’à ce qu’un petit homme apparaisse et dévoile la véritable utilisation de ce morceau de tissu.

Cela faisait longtemps que j’avais envie de réaliser un tapis à histoire. C’est un ouvrage assez long, c’est pourquoi il me fallait trouver l’histoire parfaite. Le Machin est une histoire qui s’adapte (je trouve) à tous les âges de la maternelle, le tapis me sera donc utile longtemps je l’espère. J’ai essayé de coller au plus au visuel des personnages. Lorsque je l’ai présenté à mes élèves ils m’ont dit « waaaaaa, on dirait le vrai ». Inutile de vous dire que j’étais fière.

Plusieurs collègues m’ont passé commande mais vu le temps passé dessus, ce type d’ouvrage est invendable. (Pour les non initié(e)s, un ouvrage est quelque chose que l’on réalise à la main. J’aime bien utiliser ce mot un peu suranné).

Couture

Un t-shirt en jersey

Comme je l’ai déjà dis plusieurs fois ici, j’ai eu la chance d’avoir une surjeteuse pour mes 30 ans (que je fêtais il y a un an tout pile). La surjeteuse est géniale pour coudre du jersey, un tissu extensible.

Je me suis offert par la même occasion un cours de couture en ligne. Et oui ça existe ! Artesane est un site qui propose des vidéos de loisirs créatifs (par exemple cours de patchwork, réalisation d’un sac en cuir, broderie ….)

J’ai opté pour un cours qui s’intitule « toutes les techniques professionnelles pour coudre du jersey ».

Il s’agit d’un cours réalisé par Muriel du blog des étoiles et des pois. Elle est aussi instit, passionnée de couture et de crochet. Muriel est très douée et sa matière de prédilection est le jersey.

Dans ce cours elle y présente la surjeteuse bien sûr, et propose des patrons ainsi qu’un pas à pas pour réaliser un t shirt. J’ai réalisé le mien dans un jersey blanc avec des petites étoiles jaune fluo trouvé chez Mondial Tissu. J’ai cousu des écussons achetés une bouchée de pain chez Sostrene Grene.